Musée de la Comtesse de Ségur

Salle 2

La vie

et l’œuvre

de la Comtesse

de Ségur

Le château des Nouettes - 61270 AUBE (Orne)

Deux ans après son arrivée en France, Sophie épouse le Comte Eugène de Ségur. Le jeune couple s’installe rue de Varennes, à Paris, mais Sophie étouffait, avait la nostalgie de la campagne. En 1821, Sophie et Eugène achètent le château et la terre des Nouettes à Aube. Dès lors et jusqu’en 1872, « la vie de Sophie fut transfigurée... », et Les Nouettes vont devenir « ... un lieu de bonheur pour la Comtesse de Ségur qui y passa les plus beaux moments de son existence ». (J.M. Ergal et M. J. Strich - La Comtesse de Ségur - 1990).

 

Cette salle présente une importante galerie de portraits évoquant la vie de ses sept enfants et de ses petits-enfants. En effet, Les Nouettes vont rayonner en premier lieu avec les rires et les jeux des enfants de la Comtesse, puis la vaste demeure résonna très vite aux bruits et jeux de ses petits-enfants. Sa première petite-fille, Camille, sera la première d’une longue lignée d’enfants qu’elle appelait ses « amourets » et auxquels elle dédiera ses écrits. Ils vont devenir, au même titre que la famille de la Comtesse de Ségur, que les commerçants, boucher, aubergiste... du village d’Aube, les héros de ses romans qui sont exposés dans la vitrine centrale.