Musée de la Comtesse de Ségur

1863

Les bons enfants

 

« A mes petits-enfants

Pierre, Henri, Marie-Thérèse de Ségur, Valentine, Louis de Ségur,

Camille, Madeleine, Louis, Gaston de Malaret,

Élisabeth, Henriette, Armand Fresneau,

Jacques, Jeanne, Marguerite, Paul de Pitray

 

Je voulais, mes chers petits-enfants, que chacun de vous eût son nom en tête d’un de mes ouvrages, mais votre nombre, toujours et rapidement croissant, a dépassé mon courage, et je vous réunis tous en une seule dédicace, quoique tous les ans je perde une année de vie, comme le dirait le bon M. de la Palice. Encore un peu de temps, et je garderai le silence, pour cacher au public les infirmités de mon esprit ; vous en serez les seuls chers petits confidents.

 

         Votre grand-mère. »

 

 

En lisant ce livre, on ne peut s’empêcher d’évoquer la grand-mère à boucles blanches qui l’écrivit, avec un sourire mi-malicieux, mi-indulgent en pensant à ses seize petits-enfants. Seize petits diables pleins de vie, de turbulence et de joie, dont les jeux, les taquineries et les délicatesses servaient d’aliment à sa plume.

Plaisanteries du 1er Avril ou pêche aux écrevisses, chien recueilli ou souris capturée, fête du village ou cueillette des marrons, chacune de ces courtes aventures n’est qu’un petit rien, mais un petit rien de l’espèce qui a fait et fera de tout temps le bonheur des bons enfants ...

 

Résumé extrait de : Bibliothèque Rose Illustrée - Hachette - Vers 1955