Musée de la Comtesse de Ségur

1866

La fortune de Gaspard

 

« A mon petit-fils Paul de Pitray

 

Cher petit, quand tu seras plus grand tu verras, en lisant l’histoire de GASPARD, combien il  est utile de bien travailler. Et tu sauras, ce que Gaspard n’a appris que bien tard, combien il est nécessaire d’être bon, charitable et pieux pour profiter de tous les avantages du travail et devenir réellement heureux. Deviens donc un garçon instruit et surtout un bon chrétien.

C’est ce que te demande ta grand-mère qui t’aime et qui veut ton bonheur.

 

         Comtesse de Ségur, née Rostopchine. »

 

 

« Faut-il devenir rouge comme un radis en travaillant la terre, ou blanc comme un navet en piochant dans les livres ? »

Lucas, fils de fermier, préfère la première formule, mais Gaspard, son aîné, a choisi la seconde. Son rêve est d’imiter M. Féréor, un industriel immensément riche. Si Gaspard parvient à son but, ce ne sera pas sans peine ... Écueils et réussites se multiplient au long de ces pages débordantes de vie et d’imprévu. Des personnages curieux et amusants se rencontrent à chaque pas, et la plume alerte de la Comtesse de Ségur nous entraîne joyeusement à sa suite sur la route accidentée qui mène Gaspard vers la Fortune.

 

Résumé extrait de : Bibliothèque Rose Illustrée - Hachette - Vers 1955