Musée de la Comtesse de Ségur

1866

L’évangile d’une grand-mère

 

« A mes chers petits-enfants

Pierre, Henri, Marie-Thérèse de Ségur,

Valentine, Louis, Mathilde de Ségur-Lamoignon,

Camille, Madeleine, Louis, Gaston de Malaret,

Élisabeth, Sabine, Henriette, Armand Fresneau,

Jacques, Jeanne, Marguerite, Paul et Françoise de Pitray

 

A vous tous,  très-chers enfants, je dédie  cet  ouvrage. Deux  d’entre vous  ont  déjà  quitté  ce  monde et vivent de la vie éternelle. A ces deux chères petites âmes, je demande de bénir ce livre et de le rendre utile et profitable à vous, chers enfants, qui pouvez en profiter.

En le lisant, pensez à votre Grand’mère qui vous aime si tendrement et si profondément.

 

Comtesse de Ségur, née Rostopchine. »

 

 

« ... Bonjour, chers enfants; je viens vous raconter la vie de Notre-Seigneur Jésus-Christ, et je tâcherai de vous faire bien comprendre que Jésus-Christ est le Fils de Dieu et Dieu lui-même, et qu’il s’est fait homme comme nous, par amour pour nous, pour expier nos péchés et pour nous sauver de l’enfer ; mais si je dis des choses que vous ne compreniez pas, il faudra m’interrompre et en demander l’explication... »

 

Prologue du roman - p. 8 - Librairie Hachette -  1933