Musée de la Comtesse de Ségur

1866

Jean qui grogne et Jean qui rit

 

« A ma petite-fille Marie-Thérèse de Ségur

 

Chère petite, tu as longtemps attendu ton livre, c’est qu’il y  avait bien des frères, des cousins, des cousines, d’un âge plus respectable que le tien.

Mais enfin voici ton tour. jean qui rit te fera rire, je l’espère ; je ne crains pas que jean qui GROGNE te fasse grogner.

Ta grand-mère qui t’aime bien.

Comtesse de Ségur, née Rostopchine. »

 

 

Les deux petits cousins Jean (qui rit) et Jeannot (qui grogne) quittent la Bretagne pour venir travailler à Paris. Toutes sortes d’aventures les attendent en chemin et dans la capitale. L’heureux caractère de Jean lui attire l’estime et la sympathie de tous tandis que Jeannot malgré les bons conseils de son cousin devient une véritable petite canaille.

La vie est dure pour les deux enfants, mais avec des moments de détente comme le bal ou la fête foraine. Du reste ils ne sont pas isolés : Simon,  M. Abel et M. Kersac font de leur mieux pour les secourir.

 

Résumé extrait de : Bibliothèque Rose Illustrée - Hachette - Vers 1955